Grève générale des paysans en Colombie et répression

Je publie ici le message de Cynthia, gardienne de semences, sur la situation actuelle en Colombie, le 29 août 2013, depuis la France:

Bonjour à tous et a toutes!!!

Je ne voulais pas écrire un mail si long mais… c’est tout les sentiments qui me poussent à vous écrire… à vous, les copains, copines avec qui on partage ce sentiment de douleur pour la situation de notre planète.

Aujourd’hui nous, les gens qui defendons les semences en Colombie devons donner le débat aux institutions qui se rendent compte que ce n’est pas si facile de nous faire taire.

Ils ont passé la resolution 970 il y a trois ans. On s’est dit c’est grave, mais ils vont pas trop nous faire chier!

Résultat: 1.167.225 kg de semences (ou nourriture) confisquées aux petits producteurs et detruites par le ICA (Instituto Colombiano Agropecuario) en 2011, pour ne pas être certifiées: du riz, des pommees de terre, maïs, blé, petit pois, haricots, etc. Et tout ça, détruit pendant une année où la Colombie vivait une pénurie agricole due aux pluies!!!

En 2012 nous avons gagné une bataille. La loi 1518 de 2012, par laquelle ils voulaient imposer la UPOV 91 en Colombie (Exigeance du TLC avec les Etas Unis mais aussi avec L’Union Européenne), à éte declarée inconstitutionnelle pour n’avoir pas été consultée avec les paysans et les peuples autochtones.

Actuellement ils essaient de remodeler la 970. Nous, les personnes et institutions concernés devons donner notre avis avant 20 jours… PAR INTERNET!!! et pendant une grève qui est devenue une bataille de l’Etat contre les paysans!!! (9 jours de grève/guerre en Colombie!!! ).

Personellement je me suis dit, je vais la lire la 970: 47 pages complètement incompréhensibles pour expliquer comment faire pour produire et certifier les semences et ne pas être un criminel: JE N’AI RIEN COMPRIS et pourtant, j’ai passé plus de 8 ans à faire des études dites superieures! Et un paysan qui sait pas trop lire, mais qui sait mieux que moi faire pousser des graines et de la nouriture, va être un criminel pour pas connaître cette loi et pour pas donner son avis sur internet!!!. Sous quelle peine? La seule chose que j’ai compris: 4 a 8 ans de prison et amende de 26.6 a 1.500 salaires minimums.

Deux choses pour donner la bataille médiatique sur les semences en Colombie:

Documentaire Colombia 970:

Réponse de la directrice de ICA:

Réponse à la directrice de ICA de la part de la fille qui fait le documentaire, première partie:

Les choses deviennent dures en Colombie…

Enfin, nous avons l’habitude. Mais, les paysans se battent avec tout en ce moment et il y a un silence médiatique. Et ça fait trop mal: les images de paysans et paysannes de se faire agresser dans les manifs mais aussi chez eux, dans leurs maisons, les militaires menaçant avec leurs helicoptères et armes, mais sourtout, ce qui fait plus mal, c’est le silence…

http://www.eltiempo.com/Multimedia/galeria_fotos/colombia7/asi-fue-el-cacerolazo-en-tunja-boyaca_13014799-5

C’est pour ça que je vous écris. Je n’ai pas une proposition concrète ou une demande. Simplement si vous pouvez regarder le documentaire, les photos, les vidéos… de faire ce que chaqu’une/un peut faire…

Moi, je continue à faire ce que je peux… vous écrire ça fait partie. Je rentre en Colombie dans une semaine. Et je vais continuer avec notre reseau: (www.colombia.redesmillas.org) et avec la ferme (www.loskchimbos.blogspot.com).

Gros bisous

Cynthia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *